La Ballade et la source, de Rosamond Lehmann

La Ballade et la source est un livre magnifique de Rosamond Lehmann.

Comme pour tous les romans de l’auteur, l’intrigue aborde la complexité des relations humaines, sous une apparence sociale pourtant des plus banales.

L’histoire, teintée de mélancolie, se distingue pourtant des autres livres de Rosamond Lehmann par la noirceur qu’elle touche. Personnellement, je n’ai pas pu m’empêcher d’imaginer une atmosphère toxique, semblable à une plante vénéneuse et douceâtre.

Cette étrange atmosphère se relie au personnage principal, Mrs Jardine, charismatique et recelant de nombreux secrets.

Tout le long du livre, le lecteur ne peut s’empêcher de s’interroger sur le statut de ce personnage : S’agit-il d’une femme machiavélique et manipulatrice, ou simplement d’une femme follement éprise de liberté, peut-être trop pour la société anglaise de cette époque?

Le livre interroge de façon très fine sur une question intemporelle : le statut de la femme.

Comme toujours chez Rosamond Lehmann, la nature a une place si importante que le lecteur est transporté.

« Mrs Jardine était encore debout devant la fenêtre, à contempler le jardin toujours baigné de soleil, mais à présent légèrement agité. En une seconde, semblait-il, un premier craquement avait fêlé la glorieuse coupe d’or lumineux. Le temps allait changer. Comme si un voile, en silence, venait de se déchirer, le hêtre et le bouleau, ces témoins d’un autre âge, perdaient leur aspect légendaire. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s